Udaberri dantza taldea

Kargatzen...

Itxi

L’histoire

Que le lien filé par nos ancêtres ne se casse pas

2013

Le voyage fait en Hongrie en 2013 a comblé l’apport de sang nouveau au sein du groupe. La route au coeur de l’Europe Centrale où se sont incorporés des nouveaux musiciens et des nouveaux danseurs a arrondi la nouvelle génération qui prendra le gouvernail pour les années à venir.

2008

Le groupe est parti en Belgique en 2008. C’était le premier voyage pour une nouvelle et jeune génération, un voyage qui s’est constitué en initiatique pour créer des liens robustes au sein de ce groupe renouvellé qui est retourné en force après une semaine de représentations.

2007

Une année à souligner, sans doute. Le groupe à fêté son cinquantième anniversaire tout le long de l’année, avec une panoplie de représentations. Parmi elles il faudrait décoller la “kalejira” qui a réuni et mis à danser dans les rues de Tolosa les cinq génerations du groupe, et qui n’a pas été un événément facile à refaire. Autant on peut dire de la Larrain-Dantza géante qu’ils ont dansé dans l’aprés-midi et qui restera sans doute dans notre mémoire.

2006

Le groupe voyage pour la première fois à Torrelles de llobregat, où s’établit le début d’un rapport qui s’est avéré par la suite très fécond. Ce rapport a conduit à des échanges, non pas seulement au niveau des adultes, mais aussi à ceux des jeunes et des enfants.

2000

Suivant l’esprit de Xirulikan, on prépare et on représente au cinéma Leidor le spectacle Iruditan, où l’on réunit le théatre, la dance traditionelle et une chorégraphie basque, soulignant l’origine et la signification des danses, qui ne sont pas simplement dansées, mais qui le sont avec un effort notable de contextualisation. C’est à cette même époque que les membres participent aussi aux représentations des opéras “Leidor” et “El Caserío”.

1995

Le groupe voyage à Gorizia, dans le Friuli-Veneto italien où il va recevoir un prix de l’UNESCO pour le travail accompli dans la préservation de la tradition.

1992

Après des longs débats, on décide qu’il faut adapter les représentations aux nouveaux temps. C’est dans ce cadre qui arrive Xirulikan, dont la première a lieu en 1992. Le succès est tel que la représentation doit être répétée en 1993 à cause du nombreux public qui a dû rester dehors le Fronton Beotibar dont la capacité a été complètement comblée à l’occasion de la première.

1988

Le cours du temps a conduit au renouveau du groupe. L’étincellante quatrième génération entre en scène avec encore une sortie internationale, qui cette fois les emmène en Autriche. Un peu plus près, ils vont montrer le folklore basque aussi à Valladolid.

1987

Dans les années 80, d’autres inquiétudes se manifestent aussi au sein du groupe. Outre que continuer à transmettre les connaissances acquises, ils se rendent compte du besoin urgent de récupérer un certain nombre de danses et coûtumes en risque de disparition. De là le dévouement pour sauver, entre autres, les Sanjuan Iantzak de Berastegi ou l’Ingurutxo de Bedaio. D’autre part l’activité internationale a continué et les a emmenés en Irlande, cette fois.

1982

En pleine maturité de la troisième génération, nous trouvons deux ephémérides: Le 25ème anniversaire de la fondation du groupe et la réprésentations extraordinaire organisée pour le fêter. Et ensuite, la deuxième sortie à l’étranger, à la ville de Nantes.

1974

Après avoir fait des nombreuses représentations avec le groupe d’adultes et avec celui des enfants, un peu partout au Pays Basque, Udaberri passe au niveau international pour la première fois, participant à un festival de Folklore en Hollande. C’est la deuxième génération qui a inauguré un chemin que ceux qui ont suivi on parcouru souvent désormais.

1970

Les membres ont senti le besoin de transmettre ce qu’ils recevaient et ils ont commencé à apprendre les danses à des nouveaux enfants. Mais des photos telles que celles-ci montrent clairement que l’action d’Udaberri dépassait le domaine de la dance, car, au-delà des représentations, ils organisaient aussi d’autres acitivités pour les enfants, toujours dans le but de transmettre la culture basque.

1963

Même si au début il n’y avait que des garçons, en 63 ils se sont rassemblés avec les filles que dirigeait Ramón Arteta chez les Clarétiens. À ce moment c’est Arteta qui prend la direction du groupe.

1957

Le group de danse Udaberri a été créé par les curés Xalbador Garmendia et Félix Galdona. Le mouvement de la deuxième renaissance jailli á la fin du franquisme se trouve à l’origine de nombreux groups de danse, et à ce moment le groupe n’était formé que par une paire de txistulari et quelques jeunes de Tolosa et son entourage.